Browsing Category

Bouquin

Bouquin, Shopping

Les bons plans à Toulouse pour Noël

Parmi les idées cadeaux que je voulais te proposer pour Noël, je voulais te proposer des livres. Mais bon, les bouquins à offrir, c’est un peu personnel. Entre ceux qui n’aiment pas lire, ceux qui ne lisent qu’un auteur ou ceux qui ne lisent qu’un seul type de livres… C’est pas la joie.
Si tu connais pas exactement les goûts de la personne, tu peux facilement te planter. Et bon, on n’a JAMAIS envie de se planter quand on fait des cadeaux.

Donc pour faire plus simple, j’ai pensé que c’était plus fun te donner des noms  librairies où j’aime bien aller ! Non pas que je boycotte les grandes enseignes, mais je préfère aller dans endroits indépendants, à taille humaine où quand tu vas voir le vendeur, ben il va VRAIMENT te renseigner. Pas comme à la FNAC où au mieux il va gentiment t’envoyer bouler  ou faire style qu’il est débordé et qu’il ne peut donc pas chercher ton bouquin.
Bon je dis pas qu’ils sont TOUS comme ça à la FNAC… J’ai p’tet juste pas de chance de tomber sur LA personne comme ça à chaque fois !!

Bédéciné  :

Non pas que je ne lise que des BD, comics, mangas, SF ou du fantastique. Petite, j’y allais pour acheter des affiches de film. J’y suis également allée pour rencontrer ZEP. Maintenant, j’y vais surtout pour les mangas. Je crois qu’à Toulouse si t’as besoin de renseignements Manga, Julien, c’est LE monsieur manga de la ville.
En fonction de ce que t’aime, il te trouvera LA série qui te convient !!!
En plus, depuis quelques semaines, la librairie a fait peau neuve, le rayon manga est plus aéré et beaucoup plus important qu’avant !

Pourquoi j’y vais ?
Comme je te l’ai expliqué j’aime pas forcément les grosses librairies. J’aime bien que les vendeurs soient disponibles et qu’ils conseillent bien.

Bédéciné, 7 rue Romiguières, 31000 Toulouse, pour plus de renseignements, la page Facebook ici !

Librairie Série B:

Série B Toulouse

Série B nous propose du polar, de la SF et du fantastique (aussi oui). Et le polar j’aime bien ça. Je ne lis pas QUE ça, mais j’en lis beaucoup.
Je fais que te dire que je n’aime pas les grandes librairies, mais j’aimais bien aller chez Virgin avant. La vendeuse du rayon polar était non seulement ultra cool, mais elle donnait de bonnes infos. Vu qu’il n’y a plus de Virgin, j’ai dû trouver un autre endroit !
En plus y a un truc que j’aime bien : quand tu rentres dans la boutique, tous les livres sont ultra bien rangés !!

Pourquoi j’y vais ?
La raison est toute simple : quand j’ai vu dans le journal qu’un jeune se lançait dans cette aventure, j’ai immédiatement pensé qu’il valait mieux lui laisser sa chance à lui. Pour une fois qu’on peut avoir un endroit spécialisé dans le polar, avec un passionné de livre qui va bien nous conseiller, y a pas 10000 milles questions à se poser !!

Série B, 16 rue St Ursule 31000 Toulouse, pour plus de renseignements, la page Facebook ici, et le site juste !

Petite précision, demain, les boutiques sont ouvertes !

Bouquin

Ma grande librairie : Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows.

Olala, c’est dur de devoir choisir un livre pour t’en parler !!!
(tellement dur que ça me bloque même pour trouver le titre de mon billet… Je peux pas le laisser vide le pauvre !)
Faudrait p’tet que je lise des trucs que j’aime pas, ça serait plus simple, je te dirais « ben j’ai lu ce bouquin. J’ai pas du tout aimé, ni le style, ni l’histoire ». Certes, ça serait un peu court, mais plus facile !
A la place, je m’entête à lire des trucs qui me plaisent…

Aujourd’hui, je vais te parler du Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows.
Je pense que si je te donne la bio de Mary Ann, tu comprendras largement l’histoire du livre. Il me semble qu’à elle seule, elle résume tout :

Mary Ann Shaffer est née en 1934 en Virginie-Occidentale. C’est lors d’un séjour à Londres, en 1976 qu’elle commence à s’intéresser à Guernesey. Sur un coup de tête, elle prend l’avion pour gagner cette petite île oubliée où elle reste coincée à cause d’un épais brouillard. Elle se plonge alors dans un ouvrage sur Jersey qu’elle dévore : ainsi naît sa fascination pour les îles Anglo-Normandes. Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates est son unique roman, écrit en collaboration avec sa nièce, Annie Barrows, elle-même auteur de livres pour enfants. Mary Ann Shaffer est décédée en février 2008, peu de temps après avoir appris que son livre allait être publié et traduit en plusieurs langues.

Quand un auteur est fasciné par un truc, il me semble que c’est un peu à double tranchant pour le lecteur : soit tu rentres dans l’histoire avec lui, soit tu la subis.
Et dans ce livre, ben en fait, tu rentres complétement dans l’histoire ! En 10 pages, tu deviens complétement accro !
Ce que j’ai le plus aimé le côté épistolaire du bouquin, y avait bien longtemps que j’avais pas lu un roman comme ça !

Si avec ça t’as pas envie de le lire :

Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, un natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis – un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d’un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d’une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates…) délices bien évidemment strictement prohibés par l’occupant. Jamais à court d’imagination, le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d’humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d’autres habitants de Guernesey , découvrant l’histoire de l’île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l’impact de l’Occupation allemande sur leurs vies… Jusqu’au jour où elle comprend qu’elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l’invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu’elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.