fatima-guerrout-fashion-week-paris-2013-3-charonbellis-blog-mode
Mode

Fatima Guerrout, ma première découverte de la Fashion Week Paris 2013

Mon escapade parisienne n’a pas été l’occasion de ne découvrir que des nouvelles marques de bijoux. Bien au contraire, j’ai également découvert de nouveaux créateurs dont les collections sont à tomber !!

La première d’entre eux est la pétillante Fatima Guerrout a eu la gentillesse de me présenter ses modèles.
Sa collection est une pure merveille ultra féminine, ultra sensuelle. Les vêtements sont portés comme une seconde peau, les tissus choisis ne sont pas juste « légers » mais aériens. Lorsqu’on les touche, c’est tout simplement comme une caresse… Tellement que pour certains, on pourrait croire que c’est de la lingerie !

Afin de mieux te faire découvrir Fatima, je lui ai posé quelques questions :

– Pouvez-vous vous présenter ?
J’ai fait des études d’art plastique et de stylisme-modélisme qui m’ont conduite presque naturellement vers  la Haute Couture. Ainsi, auprès de John Galliano, j’ai développé cette exigence de rigueur, de précision extrême et de raffinement maîtrisé qui, aujourd’hui, est devenue ma signature.
Forte de mon expérience dans l’atelier de John Galliano, j’ai ensuite multiplié les collaborations avec les maisons parisiennes les plus illustres de la Couture et du Prêt-à-Porter : Christian Dior, Givenchy, ou Cerruti .
– Où trouvez-vous votre inspiration?
Je suis à la recherche de l’absolue légèreté et de la fluidité des matières nobles, de leur harmonie avec les mouvements du corps.
Mes tissus de prédilections sont le tulle de soie, la mousseline de soie, la dentelle de Calais. Toutes les matières les plus fines, les plus légères, comme les plumes ou les pétales de coquelicots. Tout ce qui prête à la rêverie, tout ce qui est évanescent…
– Pouvez vous présenter votre nouvelle collection ?
Célébrer une grâce aérienne, par l’alliance de la soie, du tulle de soie et de la dentelle. Cette collection est placée sous le thème de la danse .
C’est une collection pure, et sensuelle au toucher délicat et doux sur la peau. Les formes rectangulaires des vêtements sont adoucies par la coupe en biais pour épouser les lignes du corps avec délicatesse et lui donner une grande liberté de mouvement et de confort ; telles les robes frangées ou feuilletées en mousseline de soie nouées et tenues juste par quelques points sur les côtés.
Les détails ne se voient pas du dehors mais sont cachés dans le for intérieur comme un trésor.
Cet été, volupté, bien-être et gaîté sont au rendez-vous pour une féminité épanouie. La gamme de couleur forme un arc-en-ciel vitaminé tel le jaune soleil, l’orange, le bleu azur, l’émeraude ou le fushia.
– Quelle est votre pièce favorite ?
La robe « Millefeuille » en mousseline jaune. Elle est d’une telle légèreté et si agréable à porter ! Elle est coupée en biais pour épouser parfaitement le corps.
– Un mot pour les lecteur de Charonbelli’s ?
Être soi-même car la beauté vient aussi de l’intérieur. On est toujours plus belle quand on se ressemble.
Ne jamais se « déguiser » ou essayer de ressembler à quelqu’un d’autre; chaque femme est unique et a ses propres atouts qu’elle doit valoriser. Il faut porter des pièces qui nous mettent en valeur et qui nous font plaisir, adapter la mode à soi-même et non s’adapter à la mode !
Avoir toujours dans sa garde-robe une petite robe noire (ou en couleur !), c’est comme un jean : c’est vital et ça nous sauve la vie quand on sort le soir !
Et toi, tu connais Fatima Guerrout ?
Article précédent Article suivant

Vous devriez également être intéressé par

3 Commentaires

  • Reply letizia 7 octobre 2013 at 10 h 06 min

    j’aime bien la robe jaune!

    • Reply charonbelli's 7 octobre 2013 at 17 h 26 min

      Et tu la verrais en vrai, elle est encore plus belle !
      La coupe et la matière en font une pièce à tomber !!!

  • Reply Tari Salotti Black 9 octobre 2013 at 15 h 16 min

    Fantastique!

  • Laisser un commentaire

    Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.