Bouquin

Mon bilan lecture de 2018

Bonjour tout le monde ! On se retrouve ce matin pour faire l’un de mes articles préféré : le bilan de mes lectures de l’année dernière. Vous le savez depuis le temps, la lecture est mon passe-temps favori. Le bonheur tient à peu de choses à la maison, un moment volé sur le canapé avec un thé et un bon bouquin et tout va bien (et j’en profite car je sais très bien que le jour où la famille s’agrandira, ce genre de moment sera très rare).

En 2018, une fois de plus j’ai étrenné ma liseuse et une fois de plus, j’ai pu lire des livres que je n’aurais pas forcément lus si j’avais du les acheter, et surtout grâce à ça, j’ai pu découvrir de nouveaux auteurs et tout simplement lire encore plus… Et cela malgré Netflix et les « pauses » de lectures après certains livres.

Alors je ne vais pas reprendre tous les bouquins dévorés, juste une grande partie et parmi ceux qui ont fait mon année (et vous remarquerez qu’une fois de plus j’ai réussi à ne pas lire « trop » de polars dans la liste !), on trouve :

En polars :

La Sorcière de Camilla Lackberg,
Au fond de l’eau de Paul Hawkins,
Incurables de Lars Kepler,
Désaxés de Lars Kepler : j’avais oublié le style effrayant des Lars Kepler. Ça m’a tellement fichu les choquottes que j’ai dévoré ce 2e roman dans la foulée !
Millénium 5 : la fille qui rendait coup pour coup de David Lagerkratz,
L’étoile du diable de Jo Nesbo,
Viscères de Mo Hayder,

En romans :

Et moi je vis toujours de Jean d’Ormesson,
La pâtissière de Long Island de Sylvia Lott,
Dans la brume du Darjeeling de Mikael Bergstrand,
Trente ans et des poussières de Jay McInerney,
La ballade de Rikers Island de Régis Jauffret,
Une saison à la petite boulangerie de Jenny Colgan,
La ville orpheline de Victoria Hislop,
Vers la beauté David Foenkinos,
Les délices de Tokyo de Dorian Sukegawa,
Le livre des Baltimore de Joël Dicker,
American Girl de Jessica Knoll

En « autobiographies » :

Alors avant de vous donner les titres, les références qui suivent ne sont pas de « vraies autobio », mais comme je ne voulais pas les classer dans la partie roman, il a fallu tricher un peu pour leur trouver une petite place par ici !

Tokyo Vice de Jake Adelstein :
lu juste avant de partir à Tokyo, j’ai dévoré ce bouquin ! On y apprend énormément de choses sur le Japon, et quand on se dit que tout ce que l’auteur raconte, ça fait parfois un peu froid dans le dos !

Le lambeau de Philippe Lançon :
LE livre de 2018. J’en avais parlé juste ici, mais vraiment, même si c’est un livre extrêmement dur à livre, il est tellement beau !

Pourquoi Tokyo de Agathe Parmentier :
découvert après notre voyage, grâce à lui, j’ai pu lister toutes les choses qu’il nous faudra faire la prochaine fois. Par moment, je retrouvais les mêmes émotions que l’auteur, les mêmes sentiments… C’est drôle, on apprend des choses, ça donne faim par moment et ça donne surtout envie d’y repartir très vite !

Le journal intime de Baby George de Clare Bennett :
oui, je triche une peu en le mettant ici, mais c’est pas grave. Ce petit bouquin est ultra drôle. Espérons qu’il y ait une suite avec Charlotte et Louis !

Et vous les filles, vous avez lu quoi cette année ?

Bon plan :
N’oubliez pas, en vous inscrivant sur iGraal et aux très nombreux sites partenaires, on peut se faire plaisir sans se ruiner ! Grâce à mon lien de parrainage, vous avez 10€ de bienvenue pour toute nouvelle inscription en plus du cashback des sites, l’occasion d’avoir un p’tit plus pour faire encoooore plus de shopping.
Pour ne manquer aucune occasion, de mon côté j’ai installé le bouton sur ma fenêtre et je n’ai plus qu’à cliquer pour cumuler et créditer mon compte avec le cashback !


Article précédent Article suivant

Vous devriez également être intéressé par

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.