elena-rudenko-fashion-week-paris-2013-13-charonbellis-blog-mode
Mode

Elena Rudenko, découverte Fashion Week Paris 2013

Parmi les autres découvertes de cette Fashion Week parisienne, il y a la créatrice ukrainienne Elena Rudenko et sa collection « anatomique ». En effet, dans ses modèles Elena n’hésite pas à reprendre en partie des broderies typiques et des imprimés rappelant squelette et tissus musculaires. Au début, c’est plutôt surprenant, mais la disposition et les choix de tissus font que les modèles sont juste sublimes. J’ai d’ailleurs eu un énorme coup de cœur pour sa robe longue et le manteau rouge !!

Afin de mieux te présenter Elena et te faire découvrir son univers, je lui ai posé quelques questions :

Pouvez-vous vous présenter ?
Je suis créatrice de ma propre marque.
J’ai commencé à créer mes propre vêtements avec ma maman quand j’étais enfant. Depuis, je suis passionnée de mode et j’attends tous les défiles de mode de Kiev depuis l’âge de 11 ans. Avant de lancer ma propre marque, j’ai eu plusieurs jobs dans de nombreuses marques de vêtements. Mes expériences englobent 6 ans de relations publiques, ventes et management, et 2 ans de stylisme sur mesure.
Je suis diplômée en Relations Publiques et communication de l’Université de Culture et des Arts de Kiev.

Où trouvez-vous votre inspiration ?
Notre peau, notre extérieur, rude comme l’écorce d’un arbre, comme une armure qui cache notre essence, notre mémoire génétique, notre identité. La mémoire de nos racines et de notre passé culturel habite chacun d’entre nous et coule dans nos veines, ces fibres de sens entrelacés à nos muscles, caché au plus profond de nos cellules. La structure dense du coton cède la place à la légèreté de la crêpe de Chine, le lin brut cache une envolée de viscose imprimé tandis que l’écru se joue tout en nuance sur un mélange de lin/soie qui n’aura d’égal que cette étonnante soie sauvage qui joue à trompe-l’œil avec le lin le plus fin. Drapés et plissés, volumes exagérés et coupes qui flattent les formes, jeu de textures et d’imprimés, la collection été 2014 d’Elena Rudenko a été développée avec des techniques de moulage afin de mettre en valeur et protéger une féminité délicate. Quelques accessoires viennent ajouter une touche de charme, inspirés par un folklore ukrainien réinterprété avec une modernité sobre. Des coqs stylisés deviennent des amulettes gages de vie et de richesses sur des ceintures, tandis que des broderies en forme d’étoile habillent des pochettes ultra-graphiques en veau velours.

(il faut dire que quand on voit les pièces en question, on comprend pourquoi tout le monde lui dit ça !)

Quelle est votre pièce favorite ?
C’est difficile d’en choisir une ou plusieurs. Chaque pièce est comme un enfant, on ne peut pas en aimer plus une que les autres. Chaque vêtement a son histoire, cache des détails de conception et des magnifiques finitions.
Les robes sont autant adaptées pour le bureau, que pour un cocktail ou un rendez-vous galant.
Si je devais me fier aux avis des acheteurs, des clients, je dirais qu’il s’agit du manteau en lin rouge sera la pièce du printemps-été 2014, tout comme la robe blanche en coton.
Mais les accessoires sont également très bien pour être chic avec tous les styles!

Un mot pour les lectrices de Charonbelli’s ?
Soyez naturelles car vous êtes belles comme vous êtes !

Et toi, tu connais Elena Rudenko ?

Article précédent Article suivant

Vous devriez également être intéressé par

3 Commentaires

  • Reply Isa 8 octobre 2013 at 8 h 02 min

    J’aime beaucoup !

  • Reply letizia 8 octobre 2013 at 9 h 08 min

    je repère de très jolies robes!

  • Laisser un commentaire

    Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.