Pullman-Bercy-1-Charonbellis
Voyages

Ma nuit de rêve au Pullman Bercy

Comme tu as pu le voir sur Instagram, début mars j’étais à Paris pour le concert de Muse. Ça a été l’occasion pour nous de tester l’un des Pullman puisque pour plus de facilité, on a opté pour une chambre à côté de Bercy l’Accorhotel Arena. On avait eu la chance de tomber sur des promos, et quelques jours avant notre séjour, on a reçu un mail nous proposant un surclassement, moyennant un petit réajustement du prix de la nuit. Au final, on est passés d’une chambre à … une suite duplex !

(c’est parti pour le récit de cette escapade exceptionnelle !)

En arrivant à l’hôtel, tout était au-delà de ce que j’imaginais (j’avais volontairement zappé de regarder des photos).

L’intérieur, la déco, tout était sublime. En fait c’était tellement joli que j’ai complétement oublié de faire des photos. Et surtout parce que 1) j’avais repéré le charriot à bagages, et que je m’imaginais en train de rouler avec dans tout l’hôtel en criant « trop géniaaaal » (hashtag bonjour j’ai 3 ans !), 2) j’avais également repéré la box connectée pour se prendre en photo, 3) j’étais obnubilée par les fauteuils œufs qu’il y avait dans le lobby et la jolie fontaine intérieure (hashtag bonjour encore j’ai 3 ans !).
(je passe sur la salle de sport et le sauna, j’ai pas été voir !)

Le personnel… En principe les gens sont plutôt agréables quand on arrive (j’insiste sur le « en principe » parce qu’il y a souvent des exceptions), mais là, c’était vraiment bien. Et quand on arrive et que l’on tombe sur plusieurs personnes vachement gentilles et serviables à la suite, il faut le dire !

Même l’ascenseur était beau.
Les moquettes dans les couloirs étaient tellement moelleuses que ça donnait envie de courir pieds nus. (hashtag bonjour j’ai 3 ans !)
Et tout ça, c’était avant de découvrir la chambre.

Pullman-Bercy-2-Charonbellis

Quand on a ouvert la porte, c’était comme dans les films tellement que c’était chouette ! Y avait une petite entrée (qui est en fait aussi grande qu’à la maison), un placard, une penderie, des toilettes (à part hein, pas au milieu !), et tout ça donnait ensuite sur le salon.
Salon qui faisait presque le notre naturellement !
J’ai bloqué un petit moment sur le bureau qui donnait directement sur les fenêtres et donc directement sur la ville. Je ne sais pas ce qui m’a le plus plu : la vue, l’emplacement du bureau, le fait que ça doit terriblement inspirant de travailler avec une vue comme ça…

Pullman-Bercy-3-Charonbellis(je verrais bien le même à la maison pour avoir mon coin « blog » : je poserais mon Mac au milieu, le téléphone à la place du fixe, j’aurais mon agenda à gauche, 30 pots à crayons à côté…)

Comme je suis une adulte raisonnable, je me suis sentie obligée de tester tout le mobilier (hashtag héhé j’ai encore 3 ans !) :
– la chaise roulait vachement bien même sur de la moquette, elle tournait comme il fallait puisque j’ai dû rester assise un moment avant d’avoir le cerveau et les yeux réalignés (hashtag mais non t’as plus 3 ans !),
– le mini-bar était trop mignon,
– le canapé canapait très bien, la méridienne méridiennait super bien aussi. On aurait eu la semaine je pense que j’aurais pu y finir mon livre. Surtout que l’on avait une bouilloire et un assortiment de thés (le kit de survie idéal !). Et des chocolats… Que j’ai évidemment englouti toute seule puisque ma moitié n’en voulait pas (ne jamais dire que l’on ne veut pas de chocolat ^^).

Pullman-Bercy-7-Charonbellis

Rien qu’avec ça c’était déjà le pied !

Pullman-Bercy-4-Charonbellis

Et puis je suis passée à l’étage.

Et ma régression a continué.
Quand j’ai vu l’énorme lit, j’ai eu un mal fou pour ne pas sauter dessus en criant « trop géniaal ! » (hashtag ça c’est uniquement quand on a VRAIMENT 3 ans !), je me suis juste amusée à faire l’ange comme dans la neige…
Les choses sérieuses m’attendaient vraiment au fond de la chambre : dans la salle de bain ! C’est l’endroit le plus important d’une chambre. Comment ne pas résister à l’appel des miniatures dès que l’on ouvre la porte ??!
J’ai ouvert toutes les bouteilles (oui, je sais, elles étaient en double, ET ALORS ? le parfum aurait pu être différent) (il faut toujours vérifier), et j’ai tellement adoré les produits pour le bain que j’ai même pas touché les miens… (une première)
Une fois cette étape passée, j’ai découvert le plus chouette miroir du monde pour se maquiller. C’est pas compliqué, je suis déjà en train de regarder sur le site Leroy Merlin pour avoir le même à Noël.
(comment ça j’ai déjà changé le mien cet été et c’est pas possible ??)

Pullman-Bercy-5-Charonbellis

On avait même une télécommande pour les rideaux ! Ça c’est le luxe ultime !! On s’est amusés à se faire coucou par dessus la rambarde entre les deux niveaux (hashtag miracle, il a enfin 3 ans lui aussi !). Et en retournant dans la salle de bain une fois que tous les rideaux étaient ouverts, j’ai découvert que depuis la baignoire, on avait notamment vue sur le Sacré Cœur. Entre ça et la douche « pluie » il y a vraiment de quoi à ne plus sortir de la salle de bain…
Rhhhaaa la « douche pluie »… Je pourrais t’en écrire des tonnes à son sujet. C’est tellement cool que c’est à interdire de la maison c’est un motif de retard terrible au boulot !

Dans les petits plus, on a essayé le room service. Et là aussi, c’était comme dans les films, le monsieur est arrivé dans la chambre avec sa table à roulettes, que tout le monde a déplacé pour que je fasse les photos du repas (les copains peuvent aussi se transformer en blogueuses beauté… Et me dépanner parce que mon iPhone a décidé de commencer à faire des photos moches ce soir là !).

Pullman-Bercy-11-Charonbellis

La nuit ne pouvait pas mieux se passer. Avec un nuage en guise de lit, et des oreillers aussi moelleux, c’était difficile de ne pas bien dormir. Ma moitié a eu du mal à supporter le bruit de la ventilation, mais de mon coté, je n’ai rien entendu (pourtant j’ai le sommeil léger…).

Pullman-Bercy-9-Charonbellis

On a eu droit à un petit déjeuner de champions. Je crois que de tous les hôtels que j’ai pu faire, et même si il y en a beaucoup, dans de nombreux pays, là, on a eu le meilleur p’tit déj et de trèèèèès loin. C’était gargantuesque (et là aussi j’ai zappé la photo… Tellement occupée à me balader avec mon assiette à la main…).
Il y avait plus de pains, des gâteaux et de viennoiseries sur le comptoirs que dans ma boulangerie ! Rien que pour ça, j’ai regretté le diner de la veille. Mais ce n’était pas tout, il y avait toutes sortes de plats préparés qui donnaient plus envie les uns que les autres, des pancakes, du bacon grillé, du saumon fumé, des fromages, un assortiment des fruits frais improbables coupés pour se faire sa propre salade de fruits (des suprêmes d’oranges et de pamplemousses, des morceaux d’ananas, de mangues…). Quand j’ai demandé mon thé, alors que je m’attendais à avoir un mug d’eau chaude et un assortiment de sachets à côté, on m’a apporté une bouilloire en fonte avec mon thé à la menthe.

Pullman-Bercy-10-Charonbellis

Bref, 4 coqs en pâtes !
C’était trop, c’était excessif, c’était pas raisonnable du tout, mais c’était une escapade de rêve ! On en a bien profité, et je me dis que de temps en temps, c’est plutôt cool des folies de ce genre ! Se faire des souvenirs, ça n’a pas de prix comme ils disent chez Mastercard !
Avis à celles qui ne connaissent pas !


728x90.gif

Article précédent Article suivant

Vous devriez également être intéressé par

1 commentaire

  • Reply letizia 17 mars 2016 at 10 h 14 min

    wow la bouffe hihi
    oui c’est vrai quand la moquette est bien epaisse ca donne envie de marcher pieds nus lol
    bise

  • Laisser un commentaire

    Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.